COULEURS DE THÉ

Cousin du magnolia, le théier connaît deux variétés principales : le camellia sinensis, originaire de Chine et le camelia assamica, découvert par les Britanniques au XVIIIè siècle lors de leur incursion dans les jungles du nord-est indien.

 

Plus robuste, résistant mieux à la sécheresse et aux basses températures, le premier est souvent considéré comme un «thé de montagne». Ses feuilles sont petites, mates et rigides, et il donne des crus de très grande qualité. La variété indienne présente, elle, un feuillage brillant et souple. Mieux adaptée aux climats humides, elle s’épanouit dans les plaines chaudes, les régions arrosées par la mousson, et fournit une large part de la production mondial